Comment installer la fonte Web de votre choix

Après avoir effectué votre paiement, vous arrivez sur la page où sont répertoriées vos commandes en cours (rubrique « Compte utilisateur », section « Fontes Web »).

Pour télécharger les fontes Web que vous avez achetées, cliquez sur le lien « Télécharger » de la fonte Web souhaitée ou sur « Télécharger toutes les fontes Web ». Vous accédez maintenant au Webfont Kit Builder ; cet outil vous permet de sélectionner les versions linguistiques des fontes Web dont vous avez besoin et de les télécharger sous forme de « kit fontes Web » (pour installation sur votre site Internet).

Le kit ne contient pas seulement les fontes Web dont vous avez acheté la licence, mais aussi le code de traçage (pour comptabilisation du nombre d’accès aux pages du site), ainsi qu’un fichier CSS comportant les définitions des fontes (pour une utilisation sur des sites Internet). Vous avez maintenant tous les éléments vous permettant d’intégrer rapidement et simplement les fontes Web dans vos sites Internet.

Le kit fontes Web comprend les fichiers suivants :
Fonts : Ce dossier contient les polices de tous les navigateurs Web pris en charge (EOT, TTF, WOFF).
demo.htm : Exemple de fichier HTML traçant les pages des sites Internet avec la méthode @import.
demo.css : Exemple de fichier CSS appartenant à demo.htm et comportant les définitions des polices.
demo-async.htm : Exemple de fichier HTML traçant les pages Internet avec la méthode JavaScript asynchrone.
Ce fichier contient aussi le code JavaScript nécessaire à vos pages Internet.
demo-async.css : Cet exemple de fichier CSS fait partie de demo-async.htm et contient les définitions des polices.

Un fichier CSS vide est ouvert sur les serveurs de linotype.com afin de tracer les pages consultées. Vous avez alors deux possibilités :
1) Méthode @import : demo.css et demo.htm Le fichier CSS de traçage est ouvert dans le fichier CSS des polices via le tag @import. Vous devez alors seulement intégrer le fichier demo.css dans vos pages. Cette méthode directe permet de continuer la configuration des pages seulement si le fichier CSS de traçage est chargé. Vous pouvez utiliser l’autre méthode (méthode asynchrone) si les serveurs de linotype.com ne répondent pas assez rapidement.
2) Méthode asynchrone javaScript : demo-async.css et demo-async.htm
Ici, le fichier CSS de traçage est ouvert via un JavaScript court. Vous devez non seulement insérer le fichier demo-async.css dans vos pages, mais aussi intégrer le JavaScript correspondant à partir de demo-async.htm.
Cette méthode asynchrone permet d’ouvrir le fichier CSS de traçage avec JavaScript en même temps que la configuration des pages. La configuration des pages n’est donc en aucun cas ralentie.

Pour utiliser vos polices sous licence sur votre site Internet, suivez les instructions suivantes :
1) Copiez le dossier « Fonts » sur votre serveur Web.
2) Choisissez une version de traçage des pages consultées et intégrez le fichier CSS correspondant et le cas échéant, le code JavaScript.
3) Attribuez les polices dans votre fichier CSS à leurs tags HTML. Vous trouverez aussi des exemples dans les fichiers de démonstration concernés.
4) Suivez les instructions de configuration de votre serveur Web.

Sous l’aperçu « Statistiques fontes Web », vous pouvez consulter le nombre d’accès à vos fontes sous licence. Les fontes pour lesquelles les accès Internet sont presque épuisés s’affichent en rouge ; cette indication vous permet de voir immédiatement que ces fontes doivent obtenir une nouvelle licence.

Configuration du serveur Web et protection des polices
Vous aurez peut-être besoin de modifier la configuration de votre serveur Internet pour qu’il affiche correctement les fontes Web.
Cette configuration peut être nécessaire selon l’environnement car elle permet d’envoyer un header « ; access-control-allow-origin ;». Vous trouverez de plus amples informations sur Mozilla Developer Network et W3C Cross-Origin Resource Sharing
La configuration standard de plusieurs serveurs Web (dans ce cas, essentiellement l’IIS) n’attribue pas de types MIME adéquats à plusieurs ou à toutes les fontes Web. Ces types doivent donc être ajoutés. Nous conseillons d’attribuer à toutes les fontes Web le type MIME « application/octet-stream » ; vos différents navigateurs seront ainsi parfaitement compatibles.
Les clauses relatives à la licence vous obligent à prendre des mesures de sécurité appropriées afin que vos polices Web ne soient pas utilisées de manière abusive. Par exemple, les noms des polices doivent toujours être cryptés. Ces noms sont correctement référencés dans les fichiers démo. Le serveur doit aussi être configuré pour que les polices Web ne puissent pas être téléchargées en saisissant simplement une URL dans le navigateur ou via une commande wget (ou « Protection Hotlink »). L’utilisateur doit aussi s’assurer que des parties tierces ne peuvent pas mettre en lien les polices.