Biome

Biome : Une grotesque moderne et rétro-futuriste

Signée Carl Crossgrove, Biome™ est une police affirmée et singulière offrant une grande variété d’utilisations possibles. Ses formes associent biomorphisme, éléments minimalistes et traditions humanistes dans la création typographique. Utilisez cette superfamille de 42 membres non seulement pour le design d’impression, mais aussi sur vos sites Internet (en tant que fonte Web).

Biome

Biome n’est pas seulement le nom de cette police mais désigne aussi un terme technique faisant référence à un ensemble d’écosystèmes. La police Biome ressemble à ce type de système perçu comme l’interaction parfaite et à l’infini de plusieurs facteurs ; elle est finalement une symbiose d’expérimentations et d’influences diverses rassemblées dans un long processus créatif démarrant avec le rapport ambivalent que Carl Crossgroves entretient avec le design futuriste du milieu du siècle dernier. Le créateur est fasciné par le minimalisme et le biomorphisme de l’époque mais rejette en même temps leurs créations souvent bien trop austères et rationnelles. Carl Crossgrove a donc cherché le moyen de trouver des bases humanistes, biomorphes et minimalistes associées dans une sorte de « modernisme organique ».


Biome

Pour créer Biome, Carl Crossgrove a fait des expériences en utilisant des formes intérieures et extérieures de styles différents, a adapté les lettres dans la super ellipse et ajouté des boucles pour les séparer à nouveau. Son objectif était toujours de chercher un dessin cohérent, harmonieux et se différenciant suffisamment des polices existantes.


Biome

Les formes de Biome s’orientent sur le principe vers une grotesque et affichent seulement de faibles variations dans les épaisseurs de traits. Cette police rappelle à de nombreux endroits la super ellipse qui ne se transforme toutefois jamais en un élément de création déterminant. Alors que les terminaisons des verticales ne sont en règle générale qu’entièrement arrondies, les horizontales et les diagonales se terminent en un arc distinct et contribuent grandement à donner de la douceur à cette police.
Ses lettres ont une construction affirmée ; par exemple, le « g » commun compte d’une forme à moitié ouverte en double œil. La barre de lettre inclinée du « k » et du « x » donne aussi à Biome une grande singularité. Les transitions grossièrement rondes du « v » et du « w » et des capitales « M » et « N » apportent ici leur contribution.

Biome

Biome est construite sous forme de superfamille. Vous pouvez utiliser sept épaisseurs de traits bien distinctes allant d’un extra-maigre, presque réduit à un délié, à un ultra très volumineux ; ces épaisseurs de traits sont proposées en trois approches de chasse. Toutes les versions comptent des graisses italiques penchées. Les petites capitales et les jeux de chiffres (avec chiffres majuscules et minuscules) complètent les versions de polices proposées. Grâce à sa présentation de caractères, Biome couvre l’espace linguistique d’Europe de l’est.


Biome

Biome exprime surtout une grande singularité à grandes tailles. Cette police ne s’utilise pas seulement dans les titres ou les logos. L’image de texte harmonieuse de Biome permet en effet de parfaitement composer des textes plus courts. Elle est même extrêmement lisible à petits corps car elle offre une grande hauteur d’x et de grands contre poinçons. Avec Biome, vous bénéficiez d’une police moderne dont les emprunts au futurisme du milieu du 20e siècle donnent un souffle rétro.

Biome
Lisez l’article sur Biome publié sur le site ILoveTypography. Intitulé « Biome – the making of a typeface », cet article compte un grand nombre d’illustrations. Carl Crossgrove y décrit le processus de création de cette police.
Lisez aussi l’entretien avec Carl Crossgrove !