David Hadash

David Hadash : une famille de polices hébraïque bien construite et aux utilisations variées

Dans les années 1950, les formes claires et bien pensées de la police « Davidnbsp;» d’Ismar David ouvrirent un nouveau chapitre de la typographie hébraïque. Avec David Hadash™ (Neue David), Monotype permet maintenant à cette police hébraïque d’être utilisée pour la première fois en composition numérique.

David Hadash

Au début des années 1930, Ismar David réalise que les polices hébraïques de qualité sont très peu nombreuses et décide d’y remédier en créant une nouvelle grande famille de polices. Il s’attelle à la tâche à Jérusalem en 1933, soit longtemps avant la première publication dans les années 1950. Après avoir terminé ses études à la Städtische Kunstgewerbe- und Handwerkerschule (Berlin-Charlottenburg), ce jeune homme de 21 ans s’était rendu à Jérusalem un an auparavant pour accompagner la réalisation d’un projet de design qu’il avait remporté. Il décida d’y rester et de ne pas rentrer en Allemagne.

Exalté par ce nouvel environnement, il décida que sa police ne devait pas s’orienter sur les principes de création européens mais davantage sur les anciennes formes sémitiques, rompant aussi avec le style sombre et fastueux des polices hébraïques du début du 20e siècle. Ismar David offre à David des formes douces et simples réduites à l’essentiel, sans toucher aux éléments caractéristiques des lettres hébraïques historiques ; des courbes discrètes donnent de nouveaux accents et Ismar David veilla notamment à ce que des formes de lettres similaires puissent bien se démarquer entre elles. En partant de ces principes fondamentaux de construction, il élabora trois versions de style désignées dans David Hadash™ comme sans empattement, formelle et scripte (Sans, Formal et Script). Les styles se présentent tous en trois épaisseurs de traits (normale, moyenne et grasse).

Avec ses variations dans les épaisseurs de traits et ses bases de traits nettement identifiables, la version formelle de David Hadash – David Hadash Formal – donne l’impression d’avoir été écrite au crayon à encre. Des lettres légèrement arrondies comportant des courbes rondes donnent à cette police un caractère vivant et dynamique.

Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Formal.
(Extrait de « A City and the Fullness thereof » signé Shmuel Yosef Agnon, lauréat du Prix Nobel).
Langue: Modern Hebrew.


Les formes de la version David Hadash Sans empattement ressemblent fortement à la formelle mais elle donne une impression très différente à l’œil. Les courbes sont réalisées en partie comme angles aigus, si bien que la police donne plutôt l’impression d’avoir été sculptée dans la pierre. Avec ses formes réduites et son ductus presque monolinéaire, la version sans empattement a une apparence nettement plus froide et technique que la version formelle.

Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Sans.
Extrait de Orit Gidali. Smichut, Hakibbutz Hameuchad Publishing House Ltd., Tel Aviv 2009 (extrait publié avec l’autorisation de l’auteur).
Langue: Modern Hebrew.


Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Sans.
(« A frier fest », œuvre de Shalom Aleichem, auteur de renom).
Langue: Yiddish.


Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Sans.
Haaretz. 13 avril 2011 : Basket-ball : L’Hapoel Jérusalem retombe dans la routine. Article de Tal Ben Ezra.).
Langue: Modern Hebrew.


David Hadash Script a été créée à l’origine comme un caractère de titrage pour la version formelle, mais elle fait aussi bonne figure quand elle est utilisée seule. Ses lettres dynamiques penchant légèrement dans le sens de l’écriture ont une construction nettement plus vive que la version formelle ; des caractéristiques de style de la police Rashi complètent aussi en partie ses lettres. David Hadash Script peut être tout à fait qualifiée de vraie cursive qui grâce à son élégance et sa beauté particulières, est un vrai joyau parmi les polices hébraïques.

Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Script.
Extrait de Orit Gidali. Smichut, Hakibbutz Hameuchad Publishing House Ltd., Tel Aviv 2009. (Published with permission of the author).
Langue: Modern Hebrew.


David Hadash Biblical est le quatrième style de la police et une variante de la version formelle. Des signes de cantillation y sont ajoutés et servent notamment dans les textes de la Bible hébraïque à marquer les consonnes et les voyelles mais aussi la hauteur musicale lors de l’office religieux juif.

Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Biblical (David Hadash Formal avec des marques de cantillation).
Langue: Biblical Hebrew.

Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Formal.
(Digitized Ladino Library. Université de Stanford.
Extrait de « The Selihoth of the Sephardim » de Josef Alschech).
Langue: Ladino.

Le texte présenté est un extrait. Cliquez sur le texte pour le voir en entier.

Échantillon d’utilisation de David Hadash Formal.
Texte de Moses Maimonides (commentaire sur la Torah).
Langue: Modern Hebrew.


Grâce à ses différents styles et sa bonne construction, David Hadash peut s’utiliser dans des domaines très variés. Les variations de cette police vous offrent une grande liberté, aussi bien seules qu’associées. David Hadash est un très bon choix pour des polices de texte et de titre, mais aussi comme police d’entreprise.

Produits connexes

100 US$
Ajouter au panier
100 US$
Ajouter au panier
100 US$
Ajouter au panier
100 US$
Ajouter au panier