Potpourri

Potpourri : née d’une paille, d’un blanc couvrant et d’un carton noir





Découvrez comment Potpourri est née (page suivante). Gottfried Pott vous offre une démonstration en direct  !



Échantillon d’utilisation de Potpourri

L’inspiration grâce à un « A » de couverture
L’inspiration qui donne naissance à une police peut se trouver avec les moyens les plus variés. Gottfried Pott, maître-calligraphe, a trouvé l’inspiration en regardant simplement la majuscule A qui se trouvait sur la couverture de « Matrix 4.3 », titre d’un numéro de Linotype-Magazin. Cette lettre provenait d’un article sur le livre de Gottfried Pott, « Das Schreibmeisterbuch – A Letter Collection ». Gottfried Pott a été enthousiasmé quand il a vu le résultat et a tout de suite pensé qu’il « fallait alors créer un alphabet entier ».
Échantillon d’utilisation de Potpourri
À gauche: Le « A » de la couverture de Matrix et le « A » de la version finale de la police Potpourri
Naissance du projet de police
Gottfried Pott a voulu faire parler cette spontanéité particulière et la dynamique qu’exprime la majuscule A sur la couverture ; ce calligraphe a voulu créer une police plutôt vivante et pleine de force qui tranche avec de nombreuses autres polices calligraphiques à l’aspect très fin et perfectionné. Cette police ne devait pas être seulement représentée comme uniquement une police d’écriture mais associer efficacement des styles de caractères ; on trouve ainsi dans de nombreuses lettres des touches et des coupes de type empattement. Ces caractéristiques s’expriment aussi dans le nom que Gottfried Pott a choisi pour sa nouvelle police ; Potpourri™, est en effet un mélange d’éléments et de styles de caractères.
Échantillon d’utilisation de Potpourri
Échantillon d’utilisation de Potpourri

Un outil d’écriture hors du commun donne d’incroyables résultats
La réalisation de cette police ne s’est pas faite sans difficultés car Gottfried Pott n’a trouvé aucun outil d’écriture permettant d’obtenir les résultats qu’ils souhaitaient. Il a fini par essayer une paille sur laquelle il a taillé les extrémités pour qu’elles soient effrangées et rabotées. Il a écrit ensuite les majuscules avec cette paille, du blanc couvrant et du carton à dessin noir. Le résultat a donné des effets uniques. Les terminaisons effilochées ont produit une distribution de couleur irrégulière, des résultats sans cesse différents, mais aussi des touches de couleur et une spontanéité à la Pott inimitable.
Échantillon d’utilisation de Potpourri

Une exécution manuelle parfaite et un développement des lettres et de la langue étendu
Pour concevoir ce chef-d’œuvre, Gottfried Pott a fait un grand nombre de croquis de lettres. Cette police a une construction parfaite et compte de nombreux caractères alternés, des ligatures et un développement étendu vers les langues européennes (Pro). On ne devrait sans doute pas se priver d’utiliser les caractères alternés afin de renforcer l’effet manuscrit de la police.
Échantillon d’utilisation de Potpourri

De grandes lettres construisent par magie les traits de cette police
Potpourri est lisible à petites tailles mais elle a été conçue tout spécialement pour des caractères de grandes tailles ; les beaux traits que la paille dessine sont en effet mis en valeur à partir d’environ 70 points. Potpourri se prête bien aux invitations, aux designs de posters, aux en-têtes accrocheurs pour éditoriaux ou à la conception d’initiales originales.
Échantillon d’utilisation de Potpourri
Échantillon d’utilisation de Potpourri
Échantillon d’utilisation de Potpourri

Démonstration en direct: Linotype rend visite à Gottfried Pott
Pour comprendre, il faut simplement voir concrètement pourquoi et comment Gottfried Pott s’est servi d’une paille pour créer Potpourri. Nous sommes donc allés voir le calligraphe dans son atelier. Il nous a montré en direct comment sa main arrivait à concevoir ces lettres.

Produits connexes

65 US$
Ajouter au panier