Diotima Classic

Diotima Classic – Gudrun Zapf von Hesse revisite un grand classique de l’après-guerre



Diotima Classic

En 2008-2009, Akira Kobayashi a travaillé Gudrun Zapf von Hesse à rafraîchir et réinterpréter Diotima®, une des plus belles fontes métal jamais fondues. Le résultat s’appelle Diotima Classic.
Gudrun Zapf-von Hesse
Gudrun Zapf von Hesse pratique la calligraphie depuis plus de 60 ans. Dans cette photographie, elle apparaît avec l’un de ses manuscrits.
C’est en 1948 que Gudrun Zapf von Hesse commença le dessin original de la famille Diotima. Leur source existe encore dans une feuille de calligraphie; il s’agit du texte « Hypérion à Diotima » de Friedrich Hölderlin. Diotima est le nom d’une prêtresse grecque dans un dialogue de Platon sur le thème de l’amour. Dans l’imagination du philosophe, elle apparaît svelte et sublime.
Les lettres basiques de Diotima
Les lettres basiques de Diotima s’inspirent directement de l’écriture de Gudrun Zapf von Hesse.
Diotima fut publiée par D. Stempel AG, en 1951–1953, sous la forme d’une fonte métal pour composition manuelle. Cette Diotima originale était un dessin festif, particulièrement adapté aux invitations, programmes et poèmes. La délicate italique attirait l’attention sur les passages du texte méritant d’être mis en valeur.
Échantillon d’utilisation de Diotima Classic
À gauche, la version numérique de l’original de Diotima Regular. À droite, la nouvelle Diotima Classic Regular. L’épaisseur des traits et des serifs de Diotima Classic Regular a été optimisée pour pouvoir composer de longs passages de texte.
La version numérique précédente de Diotima possédait seulement une version Regular et une Italic. Leur aspect était parfait dans les tailles d’affichage.
Échantillon d’utilisation de Diotima Classic
À gauche, la version numérique de l’original de Diotima Regular. À droite, la nouvelle Diotima Classic Light. La nouvelle Diotima Classic Light capture l’esprit subtil de l’ancienne version numérique de Diotima.
Diotima Classic possède quatre graisses. La nouvelle Regular a des serifs plus robustes et des déliés plus épais, ce qui la rend plus apte aux tailles de textes. La version de Diotima aux serifs plus fins existe toujours – sous le nom de Diotima Classic Light. Gudrun Zapf von Hesse saisit aussi l’opportunité, en 2008, d’ajouter une graisse très épaisse.
Échantillon d’utilisation de Diotima Classic
À gauche, la version numérique de l’original de Diotima Regular. À droite, la nouvelle Diotima Classic Regular. Les chiffres de Diotima Classic ont été réévalués. Par ailleurs, ils apparaissent plus hauts, et partagent un alignement vertical commun avec les capitales de la même fonte.
Par rapport à l’ancienne Diotima, les formes des lettres de Diotima Classic sont plus harmonieuses et équilibrées. Le rythme des italiques de Diotima Classic est plus régulier. Les chiffres arabes Didot de Diotima Classic s’alignent avec les capitales, et l’espacement des lettres de ces chiffres arabes tabulaires s’est beaucoup amélioré. Les formes des chiffres sont également bien plus réussies.
Hermann Zapf et Gudrun Zapf-von Hesse
Hermann Zapf et Gudrun Zapf von Hesse dans leur maison de Darmstadt, en Allemagne.
Gudrun Zapf von Hesse est l’épouse du dessinateur de lettres Hermann Zapf.

Produits connexes

45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier
45 US$
Ajouter au panier