Histoire

1989
Linotype reprend la fonderie de caractères Haas’sche (fondée en 1790). La division fonderie est fermée et vendue à Fruttiger AG, à Münchenstein, Switzerland.
La collection de la fonderie Haas’sche comprenait :

Bravo (E. A. Neukomm) 1945
Castor (A. Auspurg) 1924
Chevalier™ (E. A. Neukomm) 1946
Clarendon™ (H. Eidenbenz) 1953
Constellation (P. Wezel) 1970
Diethelm Antiqua (W. Diethelm) 1950
Helvetica™ (M. Miedinger) 1957
Horizontal (M. Miedinger) 1964
Pollux (A. Auspurg) 1925
Pro Arte (M. Miedinger) 1954
Profil (E. + M. Lenz) 1947
Quirinale (H. Baumgart) 1970
Riccardo (R. Gerbig) 1941
Superba (E. Thiele) 1934


1988
Introduction du système de composition pour PC « Series 2000 » par Linotype. Linotronic 200 P, RIP pour PostScript, est aussi introduit.


1987
Linotype entame la production des caractères PostScript. Adobe obtient la licence pour l’intégralité de la bibliothèque de caractères Linotype.
Un groupe bancaire allemand rachète Linotype à Allied Chemical et lui octroie le statut de société par actions sous le nom: Linotype AG.


1986
Au cours de l’année du centenaire des composeuses Linotype, la « Linotronic 500 » est introduite ; il s’agit d’un RIP permettant la production de pages entières de journaux et de magazines.


1985
Linotype reprend la division de caractères de D. Stempel AG. Lors de la liquidation de D. Stempel AG, Linotype fait l’acquisition de ses actions dans la fonderie de caractères Haas’sche de Bâle/Münchenstein.
Linotype, Adobe, ITC et Apple établissent une coopération dans les domaines de la typographie et de la technologie.
La collection de caractères de la fonderie D. Stempel AG comprenait :

Amts Antiqua (H. Hoffmeister) 1909
Anzeigenschrift Deutsch (R. Koch) 1923
Balzac (J. Boehland) 1951
Bazar (I. Reiner) 1956
Binder Style (J. F. G. Binder) 1959
Bravour (M. Jacoby-Roy) 1912
Buhe Fraktur (W. Buhe) 1915
Christiansen Schrift (J. Christiansen ) 1909
Diana (F. Schweimanns) 1909
Diotima™ (G. Zapf von Hesse) 1952
Diskus™ (M. Wilke) 1938
Elan (H. Möhring) 1928
Elegant Grotesk (H. Möhring) 1928
Gilgengart (H. Zapf)
Gladiola (M. Wilke) 1936
Globus (F. Wobst) 1932
Gotenburg (F. Heinrichsen) 1936
Gotische Antiqua (F. W. Kleukens) 1914
Graziella (F. Schweimanns) 1905
Heinz-König-Setzmaschinen-Fraktur (H. König) 1913
Helga Antiqua (F. W. Kleukens) 1913
Holzhausen Antiqua (Holzhausen) 1916
Humboldt Fraktur (H. Rhode) 1938
Ingeborg Antiqua (F. W. Kleukens) 1910
Kleukens Fraktur (F. W. Kleukens) 1911
Kompakt™ (H. Zapf) 1954
Konzept (M. Wilke) 1968
Korso (F. Schweimanns) 1913
Künstlerschreibschrift 1902
Melior™ (H. Zapf) 1952
Memphis™ (R. Wolf) 1930
Metropolis (W. Schwerdtner) 1928
Michelangelo (H. Zapf) 1950
Mondial (H. Bohn) 1936
Montan (A. M. Schildbach) 1954
Mosaik (M. Kausche) 1954
Mundus Antiqua (W. Schwerdtner) 1929
Mustang (I. Reiner) 1956
DIN Neuzeit Grotesk™ (W. Pischner) 1929
Omega (F. W. Kleukens) 1926
Optima™ (H. Zapf) 1958
Orbis (W. Brudi) 1953
Palatino™ (H. Zapf) 1950
Pan (W. Brudi) 1954
Petra (H. Pauser) 1954
Present™ (F. K. Sallwey) 1974
Prima (K. Hoefer) 1957
Propaganda (F. Schweimanns) 1901
Ratio Latein (F. W. Kleukens) 1923
Renner Antiqua (P. Renner) 1939
Sabon™ (J. Tschichold) 1967
Säculum (H. Hoffmeister) 1907
Saphir™ (H. Zapf) 1953
Sistina™ (H. Zapf) 1951
Smaragd™ (G. Zapf von Hesse) 1953
Standard Latein (W. Schwerdtner) 1929
Stempel Fraktur (H. Hoffmeister) 1914
Syntax™ (H. E. Meyer) 1968
Tannenberg (E. Meyer) 1934
Trajanus™ (W. Chappell) 1939
Virtuosa (H. Zapf) 1952
Zebra (K. Hoefer) 1965


1984
Introduction du laser RIP « Linotronic 300 » de Linotype.


1983
Introduction du laser RIP « Linotronic 101 » de Linotype.


1979
La société-mère américaine est reprise par Allied Chemical, Morristown, New Jersey.


1978
Introduction de la « Linotron 202 », permettant de stocker les caractères numériques sous la forme de contours vectoriels.
La fonderie de caractères Haas’sche de Bâle/Münchenstein reprend la fonderie de caractères Olive, à Marseille (fondée en 1836).
La collection de caractères de la Fonderie Olive comprenait :

Antique Olive™ (R. Excoffon) 1959
Banco™ (R. Excoffon) 1951
Banville™
Calypso (R. Excoffon) 1958
Chambord (R. Excoffon) 1945
Choc™ (R. Excoffon) 1955
Diane (R. Excoffon) 1956
Mistral™ (R. Excoffon) 1953
Vendome™ (F. Ganeau) 1951


1976
D. Stempel AG introduit la machine à photocomposition « Typomatic ».
Linotype produit des systèmes de caractères en fonte pour la première fois depuis 90 ans.


1975
Introduction du premier système de photocomposition Linotronic avec écran d’affichage et lecteur de disquette, à l’ « Imprinta » de Düsseldorf.
Fin des systèmes de caractères en fonte, fabrication des systèmes de photocomposition « Linotron » et « Linotronic ».


1974
Linotype introduit la machine de photocomposition « Linocomp II » et des machines de composition à rayon cathodique « Linotron 303/TC » et « Linotron 505/TC ».
Le siège social de Linotype déménage de Francfort à Eschborn.


1973
Fusion de Mergenthaler Casting Machine GmbH et de Linotype GmbH, qui deviennent Mergenthaler-Linotype GmbH, dont le siège social est à Francfort.

Plus ... 1963–1972