Carl Crossgrove

Carl Crossgrove

Entretien avec Carl Crossgrove

Comment êtes-vous tombé amoureux de la typographie ?
J’ai appris à lire très jeune et étais fasciné par l’écriture manuscrite, les formes de lettres, la calligraphie et les polices de caractères. Je pense que ma passion pour la typographie a été la conséquence logique de toute cette fascination.

Combien de polices de caractères avez-vous jusqu’à présent développé ?
Créations: six. Reprises et collaborations: neuf. Client: un grand nombre.

La typographie est-elle votre activité principale ? Quelle est votre métier en dehors de votre activité de typographe ?
En fait, je suis typographe à plein temps.

Qu’est-ce qui vous a inspiré dans la création de cette police de caractères ?
Plusieurs choses, y compris des meubles, des lunettes, la super-ellipse, des études sur des dessins en grisé et le modernisme du milieu du 20e siècle.

Biome tente donc de mêler futurisme et humanisme ou biomorphisme ...

Êtes-vous influencé par d’autres polices de caractères au moment de dessiner votre police ?
Oui. Beaucoup d’autres polices essaient de véhiculer l’aspect du futurisme, mais j’avais l’impression que la plupart étaient trop modulaires et mécaniques. Biome tente donc de mêler futurisme et humanisme ou biomorphisme.

Quelles techniques avez-vous employé pour créer votre fonte ? Quel a été le processus de création de ce dessin ?
Beaucoup, beaucoup de dessins, de nombreuses expérimentations numérisées, plus de dessins, de révisions, plusieurs cycles de tests et de caractères redessinés.

Quel a été le plus grand défi auquel vous avez été confronté lors de la création de votre police de caractères ?
Associer tous les différents concepts et influences en une police de caractères fonctionnelle !

Pouvez-vous décrire l’aspect et l’atmosphère que dégage votre police de caractères ?
Une famille sans empattement super-elliptique, douce, rétro-futuriste avec un espace intérieur ouvert et une structure simplifiée.

L’ensemble de la famille a un espacement beaucoup plus souple que les polices de caractères « futuristes » classiques ...

Y a-t-il des aspects du design qui d’après vous, devraient être mis en valeur ? Quels aspects de votre police voudriez-vous que la communauté du design graphique connaisse ?
L’ensemble de la famille a un espacement beaucoup plus souple que les polices de caractères « futuristes » classiques. Le dessin est aussi suffisamment affiné pour être utilisé à des tailles de texte. Cette famille peut être beaucoup plus utile que la police de caractères « futuriste » typique.

Pour quelles applications recommanderiez-vous votre police de caractères (posters, textes, journaux, publicités, etc.) ?
Les stratégies de marque, les emballages de produits, les logos, la publicité, les textes publiés sur Internet, les titres de film, les jeux et les produits « lifestyle ».

Quels sont, d’après vous, les détails uniques distinguant votre police de caractères ?
Un mélange d’angles doux, de formes abstraites et de traits mécaniques et organiques.

Biome rejoint aussi les aspects mécaniques et organiques de la vie moderne ...

Pourquoi avez-vous appelé cette police « Biome » ? Quelle est la signification de ce mot ?
J’ai pensé à des mots amusants, à la sonorité rétro, dénués de sens et ressemblant aux noms inventés pour les fibres synthétiques, les médicaments et les matières plastiques. Le mot « biome » existe et signifie « écosystème ». De plus en plus de personnes comprennent d’ailleurs ce mot. Biome rejoint aussi les aspects mécaniques et organiques de la vie moderne.