Nami

Nami

Dessiné par Adrian Frutiger et Akira Kobayashi, 2006

La fonte Nami®, ainsi nommée à partir du mot « vague » en japonais, est le dernier fruit de la collaboration entre Adrian Frutiger et Akira Kobayashi, directeur de typographie chez Linotype. Cette famille de caractères, qui est le dessin sans serif le plus humaniste jamais conçu par Adrian Frutiger, présente une bizarrerie intéressante : des signes alternatifs lapidaires que l’on peut parcourir sans l’aide d’applications compatibles OpenType.

C’est dans le courant des années 80 qu’Adrian Frutiger initia ce dessin, qui allait éclore ensuite sous la forme de la fonte Nami. Bien qu’elle n’ait pas été finalisée avant la fin du 20ème siècle, elle apparaît désormais comme une fonte visionnaire. Ses caractères comprennent plusieurs signes alternatifs tout à fait d’avant garde ; il s’agit des versions dites  lapidaires » de caractères ordinaires. Revisitant ce projet en 2006, Akira Kobayashi a retravaillé le concept sous la forme d’une famille efficace de trois polices de caractères. Chaque fonte comprend 483 glyphes, dont 11 signes alternatifs, deux formes supplémentaires de g minuscule, ainsi que de nouvelles formes pour les lettres a, e, h, l, m, n, r, t, et u.
Adrian Frutiger and Akira Kobayashi discuss the typeface´s development
Adrian Frutiger et Akira Kobayashi discutent des développement de cette fonte
Sketches from the design phase
Croquis de la fonte en phase de dessin
Early drafts of the lapidar characters
Premières esquisses des caractères lapidaires
Sketches of uncial forms
Ce croquis illustre certaines formes onciales qui n’ont pas été retenues dans la version finale

Produits connexes

65 US$
Ajouter au panier
65 US$
Ajouter au panier
65 US$
Ajouter au panier