Akira a dit .. L’astuce typographique du mois, par Linotype

Trouver d’autres Fonctions de Fontes dans nos Archives de Présentation de Fontes.



Akira says ...

L’astuce typographique du mois par Akira Kobayashi, directeur de typographie de Linotype !

October 2007 : Quelques mots concernant le thème espacement intercaractères/crénage


Espacement intercaractères optique avec Adobe InDesign
Adobe InDesign comporte une option permettant l’espacement optique ou le crénage pour des paires de glyphes. L’espacement optique se substitue à l’information métrique contenue dans le fichier de police lui-même ainsi qu’aux valeurs spécifiques éventuellement saisies par le biais de la fenêtre.





Le traitement de grandes quantités de texte.
Nous recommandons, en particulier, pour les grandes quantités de texte, de faire confiance aux valeurs métriques qui contiennent les informations d’espacement propres à chaque police et qui sont définies par le créateur de la police ou de l’écriture. Lorsque sont concernées de grandes quantités de texte - c’est-à-dire l’ensemble d’un paragraphe, d’une page ou des contenus plus importants encore – créées avec une jolie fonte dont les caractéristiques sont prévues pour une utilisation dans les livres, les revues, les journaux, etc., il ne faudrait, en aucun cas, sélectionner des blocs de texte entiers et modifier optiquement les valeurs de crénage – sauf si vous trouvez que l’espacement complet de la fonte est inadapté !


Texte à la chasse modifiée


Texte à valeurs métriques standard



Réglages optiques pour paires de glyphes spéciales
Les réglages optiques sont particulièrement adaptés aux paires de glyphes spéciales. Si vous remarquez par exemple qu’il y a trop ou pas assez d’espace entre deux « W » et « A », mais que vous n’êtes pas sûr de la valeur à saisir pour optimiser l’espacement, alors vous pouvez avoir recours aux réglages optiques. Cela peut très bien fonctionner pour de telles applications. Ayez simplement confiance en votre œil et en votre intuition !






Ajout d’espace supplémentaire dans des mots formés entièrement de majuscules ou de lettres capitales, mais sans l’utilisation de la fonction de crénage.
Selon la conception traditionnelle de livres, l’on emploie les petites capitales surtout pour les titres de colonnes vivantes ou pour les premiers mots ou premières lignes d’un chapitre. Les petites capitales peuvent également être employées dans des passages entiers de texte. Si des mots complets sont formés de majuscules ou si des petites majuscules sont utilisées, il faut quasiment toujours avoir recours à un espacement intercaractères supplémentaire par rapport à l’information typographique contenue dans la fonte (voir aussi la partie portant sur la fonte dans l’utilisation correcte des petites majuscules – en anglais).





Définir l’espacement intercaractère de mots entiers ? Pour cela, il convient, dans tous les cas, de renoncer à la fonction espacement intercaractère optique disponible dans InDesign. L’espacement intercaractère de deux lettres se trouvant dans des mots différents peut être intéressant, et l’espacement de deux lettres de taille différente peut également être couronné de succès. L’espacement de mots complets peut même mener à une apparence faussée de ces derniers. Il convient donc d’employer l’option de crénage optique à des fins d’harmonisation d’espaces intermédiaires uniquement dans des paires de lettres individuelles, et non pas pour l’espacement d’un mot complet.





Fontes utilisées pour les exemples :
Sabon®
Frutiger® Capitalis
Nami™
Bauer Bodoni™

Produits connexes