Pleasures of Design

Fontes de titres

Les fontes choisies doivent aider à distinguer et à définir les sous-titres. L’utilisation de capitales, de majuscules ou de minuscules, d’italiques ou de gras dépend en partie de la longueur moyenne de vos titres.

Les capitales conviennent surtout aux titres courts – si la longueur moyenne de vos titres est importante, les capitales prendront trop de place et seront difficiles à lire.

Minuscules et majuscules sont très jolies, mais vous devez leur donner une taille plus importante ou bien des caractères gras pour les distinguer du reste du texte.

Les caractères gras sont le choix le plus courant pour les sous-titres. Une graisse plus large permet de les utiliser dans la même taille que celle du texte, bien qu’une taille supérieure puisse leur donner plus d’impact. Mais si les titres sont « continus » au début d’une ligne, ils doivent rester de la même taille que le texte.

Les italiques ne donnent pas forcément plus d’emphase à un titre. D’une graisse généralement plus fine que la fonte romane correspondante, ils apparaissent certes différents, mais non pas plus forts, à moins d’être d’une taille nettement supérieure.

Si les sous-titres sont nombreux dans le texte, ils ne doivent être ni trop gros ni trop lourds, pour ne pas dominer la page.

Les sous-titres ne doivent pas nécessairement être de la même famille de fontes que le texte. Si vous utilisez une fonte différente, choisissez –la vraiment différente – une égyptienne ou une sans serif, contrastée avec une gothique avec serif par exemple – sinon, le contraste sera trop terne.

plus ... Titres – Troisième partie