Pleasures of Design

Les espaces sont aux imprimés ce que les silences sont à la musique. Ce sont des outils de mise en page, au même titre que les règles et les boîtes ; les envisager sous cet angle facilite bien des choses.

Ne vous laissez pas impressionner par l’espace : utilisez-le pour souligner votre mise en page et mettre en valeur son contenu. Les lecteurs se plaindront davantage de publications si denses qu’elles en sont illisibles et déprimantes que de publications un peu trop généreuses avec les blancs.

Mais si l’espace est un outil très efficace de soutien à la compréhension, il peut également devenir un inconvénient s’il est utilisé à mauvais escient. Par exemple, si une colonne est trop courte, mieux vaut laisser de l’espace blanc au bas de la colonne que d’essayer à tout prix de remplir ce vide. Le remplissage forcé est non seulement peu esthétique, mais il altère la « couleur » du texte, ce qui est source de confusion pour le lecteur.

Symétrie et asymétrie
Le choix entre symétrie et asymétrie est très important. Le centrage, ou non, d’un design influe profondément sur l’impression d’ensemble d’un document.

En règle générale, une mise en page symétrique donne un design paisible et statique, tandis qu’une disposition asymétrique paraît plus dynamique.

Un design symétrique peut être très attrayant, mais sa simplicité même peut être source de pièges pour le novice. La disposition sera parfaite si les lignes les plus larges arrivent près de la limite supérieure de la mise en page – formant un triangle inversé, plutôt qu’un triangle assis sur sa base.

L’asymétrie ne garantit pas en soi d’une mise en page vivante, mais elle la facilite. La structure est plus flexible et permet de déplacer les éléments de la page avec plus de liberté.

Dans les deux cas, ces styles ont un effet visuel fort. Mélangés sur une même double page, ou simplement sur un même document, ils entreront en conflit et le design en ressortira figé et maladroit.

plus ... Titres – Première partie